Pourquoi devenir Loueur en Meublé Non Professionnel ?

Pour adopter le statut LMNP, vous devez acquérir un logement meublé situé dans une résidence de services et destiné à être loué à des étudiants, des personnes âges, des hommes d’affaires ou à des touristes. Ces résidences doivent impérativement proposer à ses locataires trois des quatre services suivants :

  • Le service du petit-déjeuner
  • La mise à disposition de linge
  • Le ménage
  • L’accueil

Investir dans le locatif meublé vous permettra de développer votre patrimoine immobilier et de compléter vos revenus grâce aux recettes locatives.

De plus, la gestion de votre bien est totalement confiée à la résidence de services : vous n’avez pas à vous occuper de vos locataires.

En contrepartie de certaines conditions à respecter, ce statut vous permettra également de bénéficier d’avantages fiscaux permis par le dispositif LMNP classique ou la loi Censi-Bouvard.

Quelles sont les conditions à respecter pour bénéficier du statut LMNP ?

Les conditions varient selon que l’on opte pour le dispositif classique LMNP ou pour la loi Censi-Bouvard. Il existe toutefois deux conditions communes à ces deux dispositifs fiscaux :

  • Vous ne devez pas être inscrit au Registre des Commerces en qualité de loueur de meublé professionnel
  • Les revenus locatifs ne peuvent être supérieurs à 23 000€ par an ou à la moitié de votre revenu global

Le dispositif LMNP classique

Le dispositif LMNP classique vous permet d’adopter le régime amortissable. Vous avez ainsi la possibilité d’amortir le montant de votre investissement dans un bien éligible au statut LMNP sur le long terme (20 à 30 ans).

Vous bénéficiez alors d’une fiscalité avantageuse dans la mesure où cet amortissement est directement imputable de vos revenus fonciers. Ainsi, sur les 20 prochaines années, vous ne payerez plus ou peu d’impôts sur les revenus que vous percevez de vos locataires.

La loi Censi-Bouvard

statut lmnp

La loi Censi-Bouvard vous permet de vous défiscaliser en imputant à vos revenus globaux 11% du montant total d’investissement dans un bien LMNP. Cette déduction fiscale doit cependant respecter le plafond des niches fiscales de 10 000€ par an mais le surplus est reportable sur les 6 prochaines années. La loi impose une limite dans le montant total de l’investissement : il ne peut être supérieur à 300 000€ HT.

Les biens éligibles au dispositif Censi-Bouvard sont les biens meublés situés dans une résidence de services. Ils doivent être acquis neufs, en état futur d’achèvement ou anciens (plus de 15 ans) avec un objectif de rénovation. L’acquisition doit être réalisée avant le 31 décembre 2016.

Pour bénéficier des avantages fiscaux de la loi Censi-Bouvard, vous devez louer votre appartement meublé pendant au moins 9 ans, de façon permanente et effective.

Quel dispositif fiscal adopter ?

Vous l’aurez compris, le dispositif LMNP classique et la loi Censi-Bouvard ne sont pas cumulables. Il faudra donc arbitrer entre amortir son investissement sur le long terme ou toucher immédiatement une réduction d’impôt à hauteur de 11% du montant total d’investissement.

Le choix se fait essentiellement en fonction de votre projet et de votre niveau d’imposition. Ainsi, il est préférable d’adopter la loi Censi-Bouvard si votre projet s’inscrit dans le court terme (9 ans minimum) et si vous TMI est inférieure à 30%. Dans les autres cas, le dispositif LMNP classique est à préférer, puisqu’il vous permet de ne payer pas ou peu d’impôts sur vos revenus fonciers.