Toulouse ou Montpellier : comment reconnaître la bonne zone d’investissement Pinel ?

Pour relancer le marché immobilier en France, l’ancien ministre de logement Sylvia Pinel a décidé de mettre en œuvre la Loi Pinel 2015 qui à ce qu’on parait s’est prolongé jusqu’à la fin 2017. Cette loi en vigueur a d’ailleurs remporté pas mal de succès depuis son lancement et pour ceux qui désirent investir en Pinel cette année, sachez que le choix du lieu d’investissement s’impose parmi les plus grandes exigences du dispositif.

Zonages Pinel, en quoi est-ce si important ?

La défiscalisation Pinel est un sujet bien intéressant pour ceux qui souhaitent se constituer un patrimoine stable, percevoir une rente et préparer une retraite. La remise d’impôt est en effet une bonne opportunité pour investir dans un immobilier neuf. Il est cependant indispensable de connaitre toutes les conditions de faisabilité avant de se lancer dans ce projet dont parmi elles figure le lieu d’investissement. En d’autres termes, il est nécessaire de savoir que la Loi Pinel n’est applicable que dans des zones plus ou moins tendues dont l’offre est inférieure à la demande. C’est-à dire là où il est susceptible de trouver des locataires.

Quelles zones Loi Pinel choisir ?

Quelque soit la zone éligible de la Loi Pinel, il est important de miser sur des villes disposant d’un grand pouvoir d’attraction tant économique que démographique comme celles de Toulouse ou Montpellier. Toutefois, le plus convenable serait d’opter pour Toulouse avec ses nombreuses infrastructures qui attirent bon nombres de locataires et en particulier des étudiants. Mais Montpellier fait également partie des zones où la demande est importante c’est-à-dire en zone A, ce qui laisse rêveur. Une étude de marché immobilière est donc primordiale avant de choisir la bonne zone mais aussi de tenir compte des plafonds de loyer/ m². pour chaque zone pinel pour l’année 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *