Le régime d’imposition français fait partie d’un des plus contraignants. La charge d’imposition qui pèse sur les ménages est très lourde. Les investisseurs peuvent grâce à des mécanismes de défiscalisation réduire leur charge d’impôt. Certains investissements immobiliers ou financiers permettent à l’investisseur d’accéder à la défiscalisation.

Solutions d’investissement qui permettent à l’investisseur de bénéficier d’une réduction d’impôt

Défiscalisation immobilière

Il existe certains dispositifs de défiscalisation immobilière qui permettent aux investisseurs de bénéficier d’importantes réductions de leur pression fiscale. Parmi ces dispositifs de défiscalisation, nous avons la loi Pinel, la loi Malraux, le Déficit Foncier, le statut LMNP etc.

La loi Pinel

Le dispositif de la loi Pinel permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 6 000 euros. Le dispositif de la loi Pinel est soumis à certaines conditions sur le logement. Le montant de l’investissement est plafonné à 300 000 euros.

La loi Malraux

Le dispositif de la loi Malraux concerne les biens immobiliers anciens sur lesquels sont réalisés des travaux de rénovation importants. Les investisseurs possédant un logement ancien ont la possibilité de déduire 30% du montant des travaux. Le montant des travaux est plafonné à 100 000 euros.

Le déficit foncier

De manière générale, vous avez la possibilité d’effacer vos revenus fonciers issus de la mise en location d’un bien immobilier, en soustrayant à ces revenus les charges annuelles de propriété. Lorsque ces charges sont supérieures aux revenus locatifs, vous dégagez un déficit foncier, déductible de vos revenus globaux.

Statut LMNP

Le statut LMNP est un statut dont bénéficient les investisseurs qui mettent en location des biens immobiliers complètement meublés. Le statut de loueur meublé non professionnel donne à l’investisseur le droit de choisir le régime d’imposition que souhaite l’investisseur. Le régime Censi Bouvard ou l’amortissement différé. Le régime censi Bouvard donne à l’investisseur l’accès à une réduction d’impôt de 11% du montant d’acquisition du bien.

Blog

Défiscalisation financière

Certains placements financiers font bénéficier les investisseurs de certains avantages fiscaux. Parmi ces placements défiscalisant, nous avons les FCPI et les FIP, les SCPI Fiscales, le groupement forestier…

Les FCPI ou FIP

Les FCPI sont des fonds de placement collectif dans l’immobilier, les FIP des fonds commun de proximité. Ce type de fonds investit dans des entreprises innovantes et donc présentant donc un risque de défaillance élevé. Les FCPI et les FIP font bénéficier les investisseurs d’une réduction d’impôt de 18%. Il existe les FIP Corse qui permettent à l’investisseur de bénéficier d’une réduction de 32% du montant de la souscription.

Les SCPI Fiscales

Une SCPI est une société civile, le capital de cette SCPI est constitué par les apports des différents actionnaires. La SCPI investit dans des biens immobiliers qu’elle met ensuite en location.
Les SCPI fiscales sont adossées à des dispositifs de défiscalisation comme la loi Pinel, la loi Malraux, …
Ces SCPI donnent à l’investisseur la possibilité d’accéder aux mêmes réductions d’impôt que celles accordées par les dispositifs de défiscalisation auxquels elles sont rattachées.
La force de ces SCPI est qu’elles protègent l’investisseur contre les risques de l’investissement immobilier en direct.

Le groupement forestier

Le groupement forestier est une société civile du même type que les SCPI. Le groupement forestier acquiert des massifs forestiers, il est géré par une société de gestion qui s’occupe de la gestion forestière, financière et administrative du groupement.
Le groupement forestier ne fait pas appel public à l’épargne et il faut s’adresser à un personnel pour connaitre les détails de cet investissement.